La montée en compétences des managers est un enjeu crucial pour les entreprises souhaitant rester compétitives dans un environnement en constante évolution. Lors d’un récent webinaire organisé par Fasterclass, deux experts en développement de talents, Margaux Sion et Philippe Boyer, ont exploré les avantages et les inconvénients des deux principales approches : la formation et le coaching. Animé par Raphaël Maisonnier, ce webinaire a fourni des réponses claires et des conseils pratiques pour aider les responsables RH, DRH et responsables formations à faire les meilleurs choix pour leurs équipes. Cet article résume les principaux points discutés et répond aux sept questions essentielles pour guider ce choix.

Table des matières :

  1. Quelles sont les principales idées reçues sur le coaching et sur la formation ?
  2. Quelles questions se poser pour choisir entre coaching et formation ?
  3. Quand choisir la formation et quand ne pas la choisir ? Et vice-versa avec le coaching.
  4. J’ai des managers en grandes difficultés. Quelle option dois-je envisager ?
  5. J’ai un budget restreint… Que faut-il privilégier ?
  6. Des anecdotes positives et des pièges à éviter ?
  7. Tout le monde est-il coachable ?
  8. Conclusion

1. Quelles sont les principales idées reçues sur le coaching et sur la formation ?

Le webinaire a mis en lumière plusieurs idées reçues. La formation est souvent perçue comme un format rigide et théorique, tandis que le coaching est vu comme un accompagnement coûteux réservé à l’élite.

Beaucoup pensent que la formation est la seule solution pour apprendre, alors que le coaching peut offrir une approche plus personnalisée." - Margaux Sion

Éléments clés :

  • Formation : Théorique, rigide, standardisée
  • Coaching : Élitaire, coûteux, flexible

2. Quelles questions se poser pour choisir entre coaching et formation ?

Pour choisir entre ces deux approches, il est essentiel d’évaluer les besoins spécifiques des managers, les objectifs à atteindre, et les ressources disponibles.

"Se demander ce que l’on cherche à accomplir est crucial pour faire le bon choix entre formation et coaching." - Philippe Boyer

Éléments clés :

  • Objectifs à atteindre
  • Niveau des compétences actuelles
  • Budget et ressources disponibles

3. Quand choisir la formation et quand ne pas la choisir ? Et vice-versa avec le coaching.

La formation est idéale pour des compétences techniques et standardisées. Le coaching, quant à lui, est préférable pour le développement personnel et les compétences comportementales.

"Si un manager doit apprendre une nouvelle compétence technique, la formation est plus appropriée. Pour le développement personnel, le coaching est le meilleur choix." - Margaux Sion

Éléments clés :

  • Formation : Compétences techniques, standardisées
  • Coaching : Développement personnel, compétences comportementales

4. J’ai des managers en grandes difficultés. Quelle option dois-je envisager ?

Pour des managers en difficulté, le coaching offre un soutien personnalisé et immédiat, aidant à identifier et résoudre des problèmes spécifiques.

"Le coaching permet de répondre rapidement aux besoins individuels des managers en difficulté." - Philippe Boyer

Éléments clés :

  • Soutien personnalisé
  • Résolution de problèmes spécifiques
  • Réactivité

5. J’ai un budget restreint… Que faut-il privilégier ?

 Avec un budget limité, la formation peut être plus accessible financièrement, mais le coaching, bien que potentiellement plus coûteux, peut offrir un retour sur investissement plus rapide.

"Il est crucial de peser le coût initial et les bénéfices à long terme de chaque option." - Margaux Sion

Éléments clés :

  • Formation : Moins coûteuse à court terme
  • Coaching : ROI rapide, investissement à long terme

6. Des anecdotes positives et des pièges à éviter ?

Les intervenants ont partagé des succès obtenus grâce à des coachings individualisés et ont mis en garde contre les formations mal adaptées aux besoins réels.

"Une mauvaise formation peut être une perte de temps et d’argent." - Philippe Boyer

Éléments clés :

  • Succès grâce à un coaching personnalisé
  • Risques de formations inadaptées
  • Importance de l’adaptation aux besoins

7. Tout le monde est-il coachable ?

Non, tous les managers ne sont pas forcément réceptifs au coaching. L’ouverture au changement et la volonté de s’améliorer sont cruciales.

 "Le coaching nécessite une ouverture au changement et une envie d’évoluer." - Margaux Sion

Éléments clés :

  • Réceptivité au changement
  • Motivation personnelle
  • Volonté d’amélioration

Conclusion

Ce webinaire animé par Raphaël Maisonnier avec les experts Margaux Sion et Philippe Boyer a offert des éclairages précieux sur le choix entre formation et coaching pour la montée en compétences des managers. En fin de compte, la décision doit être basée sur les besoins spécifiques des managers, les objectifs visés, et les ressources disponibles. Une approche équilibrée, combinant formation et coaching, peut souvent offrir les meilleurs résultats pour le développement des talents et des compétences au sein des entreprises. ​

Les experts Fasterclass